Back to Top

Trousse de Club de Lecture

Les trousses de club de lecture ne pourront être emprunté que par à un détenteur d’une carte des bibliothèques publiques d’Oshawa, qui devra signer et assumer la responsabilité pour retourner les livres à une succursale de la bibliothèque. Vous pouvez réserver les trousses un an à l’avance. Veuillez informer le département du Readers’ Advisory situé à la succursale McLaughlin, si vous désirez réserver une trousse: 905-579-6111 ext 5221.



Alabama Song: roman – Gilles Leroy
Alabama, 1918. Quand Zelda, "Belle du Sud", rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s'est juré de devenir écrivain: le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le couple devient la coqueluche du Tout - New York. Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants: propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes... Gilles Leroy s'est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister... Mêlant éléments biographiques et imaginaires, Gilles Leroy signe ici son grand "roman américain".
Prix Goncourt 2007

L’alchimiste – Paulo Coelho
Santiago, un jeune berger andalou, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Lorsqu’il rencontre l’Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. Merveilleux conte philosophique destiné à l’enfant qui sommeille en chaque être, ce livre a déjà marqué une génération de lecteurs.

L’archipel du Docteur Thomas – Francoise Enguehard
Le roman s'ouvre sur la découverte d'une collection impressionnante de photographies datant du début du XXe siècle. Deux complices entreprennent le beau labeur de faire connaître et valoir cette collection de photos. Celle-ci constitue non seulement un témoignage unique de la vie à l'époque à l'île, mais elle est une porte d'entrée sur la vie et la carrière du mystérieux docteur Thomas.

Les Bienveillantes – Jonathan Littell
Avec cette somme qui s’inscrit aussi bien sous l’égide d’Eschyle que dans la lignée de Vie et destin de Vassili Grossman, Jonathan Littell nous fait revivre les horreurs de la Seconde Guerre mondiale du côté des bourreaux, tout en nous montrant un homme comme rarement on l’avait fait : l’épopée d’un être emporté dans la traversée de lui-même et de l’Histoire.

Dans les bois éternels – Fred Vargas
Adamsberg est à nouveau confronté à des résurgences de son passé: l’enquête qu’il mène l’oblige à retravailler avec une femme médecin légiste à laquelle il s’était opposé vingt-cinq ans plus tôt.

Du bon usage des étoiles – Dominique Fortier
Inspiré de la dernière expédition de Sir John Franklin - la conquête du mythique passage du Nord-Ouest en 1845, ce livre brosse un tableau foisonnant des lubies de la société victorienne—lesquelles ne sont pas sans rappeler certains des travers de la nôtre—dans un patchwork qui mêle avec bonheur le roman au journal, l’histoire, la poésie, le théâtre, le récit d’aventures, le traité scientifique et la recette d’un plum-pudding réussi.

L’école des film – David Gilmour
Quand son fils Jesse atteint l'adolescence, l'école semble lui être une telle torture que son père, David Gilmour, lui permet de ne plus y aller. C'est lui, l'ancien critique de cinéma, qui fera désormais son éducation en lui présentant trois films par semaine à la maison. Le lecteur a donc droit à une superbe leçon de cinéma en même temps que Jesse, et on a tout de suite envie de revoir des Truffaut, Woody Allen, Eastwood, Brando, de même que des films réputés pour être exemplairement mauvais. Mais l'éducation de Jesse se fait aussi dans un domaine d'où le père est presque exclu : l'amour. Le fils fait son éducation sentimentale sous les yeux inquiets du père qui voudrait lui épargner les blessures qui nous construisent.

Le regard que porte Gilmour sur son fils étonne et émeut. Plongés avec eux dans cette période de violentes mutations qu'est l'adolescence, on assiste à la lutte constante du père qui tente d'ajuster son regard afin de bien voir la personne renouvelée qu'il a devant lui.

Elle s'appelait Sarah – Tatiana De Rosnay
Paris, juillet 1942: Sarah, une fillette de dix ans qui porte l'étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l'abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible. Paris, mai 2002: Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d'Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais. Elle s'appelait Sarah, c'est l'histoire de deux familles que lie un terrible secret, c'est aussi l'évocation d'une des pages les plus sombres de l'Occupation. Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.

Mille Soleils Splendides – Khaled Hosseini
Forcée d’épouser un homme de trente ans son aîné, Mariam ne parvient pas à lui donner un fils. Après dix-huit années de soumission à cet homme brutal, elle doit endurer une nouvelle épreuve: l’arrivée sous son propre toit de Laila, une petite voisine de quatorze ans. Enceinte, Laila met au monde une fille. D’abord rongée par la jalousie, Mariam va finir par trouver une alliée en sa rivale. Toutes deux victimes de la violence et de la misogynie de leur mari, elles vont unir leur courage pour tenter de fuir l’Afghanistan. Mais parviendront-elles à s’arracher à cette terre afghane sacrifiée, et à leur ville, Kaboul, celle qui dissimulait autrefois derrière ses murs “mille soleils splendides”?

O Jérusalem – Dominique Lapierre
Mai 1948. Les Anglais quittent la Palestine. La Ville sainte est à feu et à sang. Le conflit israélo-arabe commence et ne s’éteindra plus. Un formidable récit historique débordant d’aventures, de drames, d’amour, d’héroïsme et de secrets révélés.

Le Passage obligé – Michel Tremblay
En 1916, Nana, au sortir de l'adolescence, s'occupe de sa grand-mère Joséphine. Elle poursuit aussi sa lecture des contes de Josaphat-le-Violon.

Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent – Eric-Emmanuel Schmitt
Kiki, une femme d'une soixantaine d'années, découvre un masque de Beethoven dans une brocante. Cela va changer sa vie, ainsi que celle de ses trois amies. Un récit sur la jeunesse perdue, les secrets ensevelis et célébrant l'humanisme.

Revenir de loin – Marie Laberge
Après dix-huit jours passés dans le coma, une femme se réveille. Son esprit, sa capacité de penser en formules percutantes semblent intacts, mais elle n'émet aucun son et refuse d'ouvrir les yeux. Les médecins, le personnel lui répètent qu'elle est sortie d'affaire, mais sa mémoire n'est plus qu'une page blanche. Une jeune femme à son chevet se prétend sa fille, un homme vient lui parler comme si elle était sa femme alors que toutes les forces vives en elle lui hurlent que c'est impossible. Il n'y a que ce jeune voyou qui soliloque près d'elle à longueur de nuit avec qui elle ressent une inquiétante complicité. Elle n'a plus de passé et n'est pas pressée de retrouver celui qui était le sien, le soupçonnant truffé de déceptions et d'erreurs. Les premières parcelles que sa mémoire lui rend sont des extraits de poèmes qu'elle reconnaît aisément sans pour autant décoder le moindre lien avec son passé. Par contre, elle sait exactement ce que sa vie doit être désormais. Ce qu'elle est prête à donner, ce qu'elle est prête à recevoir.

Rue Deschambault – Gabrielle Roy
A travers les 18 récits qui composent ce livre, Gabrielle Roy a transformé les souvenirs de sa jeunesse manitobaine en un roman racontant l’apprentissage d’un écrivain.

Un secret si bien gardé – Emma Cole
En pleine Seconde Guerre mondiale, les Anglais créent à New York le BSC—British Security Coordination—une antenne de leurs services secrets, pour convaincre une Amérique rétive de rejoindre les forces alliées. Histoire d’espionnage et d’amour, un secret si bien gardé entremêle les fils du passé et du présent pour composer un roman riche et émouvant sur la mémoire et les liens familiaux.

Le Shack: Quand la tragédie a rendez-vous avec l'éternité – Wm. Paul Young
Missy, la cadette des filles Mackenzie Allen Phillips, a été enlevée lors de vacances en famille. Certains éléments pouvant démontrer qu’elle a sans doute été victime d’un meurtre abject ont été trouvés dans un shack abandonné au fin fond d’une région sauvage de l’Oregon. Quatre ans plus tard, en proie à son Grand Chagrin, Mack reçoit, apparemment de la part de Dieu, une invitation à se rendre à nouveau à ce shack pour y passer un week-end. Au mépris du bon sens, Mack arrivera au shack par un après-midi d’hiver et réintégrera son pire cauchemar. Ce qu’il trouvera changera sa vie à jamais...

Sœurs mais pas trop – Anna Maxted
A les voir ensemble, difficile de croire que Lizbet et Cassie sont sœurs. Cassie, la plus jeune, est mince, vive, charismatique et ambitieuse. Lizbet, l’aînée de cinq ans, est ronde, un peu paresseuse, souvent gaffeuse et très désordonnée. Malgré leurs différences et quelques chamailleries adolescentes, les deux sœurs ont grandi dans une entente parfaite. Jusqu’au jour où Lizbet annonce à Cassie qu’elle est enceinte. Et ce qui devait être le plus heureux des événements va déclencher une guerre sans merci entre les frangines, révélant au passage quelques secrets soigneusement enfouis. Peut-on tout pardonner à sa sœur?